Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. Cours végétalisées dans les écoles

Education

Cours végétalisées dans les écoles

Le bitume de l'école de la Reine-Henriette, source de chaleur intense en cas de canicule, a été remplacé cet été par un revêtement clair, perméable à l'eau, et les surfaces végétalisées ont été augmentées. Une initiative que la municipalité compte affiner et déployer très largement durant la mandature.

Les travaux de végétalisation réalisés cet été sont une promesse de verdure et de fraîcheur bienvenue pour l’ensemble de la communauté éducative de l'école de la ville mais également pour les habitants du quartier. Les cours contribuent en effet grandement à la formation des îlots de chaleur urbains.

Nouveau revêtement pour l’école de la Reine Henriette

Dans la cour de la maternelle de la Reine Henriette, le massif d’arbustes plantés en bordure de la résidence voisine est agrandi et protégé par une clôture basse. Le jardin pédagogique ainsi que la cour sont dotés de nouveaux arbres.
Cette initiative, programmée sous l’ancienne mandature, a été repensée pour faire une place dans les semaines à venir à une végétation plus importante. En effet, les travaux effectués cet été dans cet établissement scolaire vont dans le sens de la volonté affirmée de la nouvelle municipalité de compenser le retard pris par Colombes avec seulement 26 % de la surface de la ville végétalisée.

Encourager l’éducation par la nature

« Les six prochaines années vont être consacrées à l'adaptation au changement climatique pour rendre notre ville plus résiliente. Dans cette perspective, les cours d'école vont peu à peu être refaites comme cela se fait dans plusieurs villes comme Paris ou Lille, assure Jérémy Desarthe, adjoint au maire délégué à la Transition écologique et la Végétalisation de l’espace public. En faisant une place plus importante aux arbres et à la biodiversité, nous offrons également la possibilité aux équipes éducatives de mettre en oeuvre des projets d’éducation par la nature », précise l’élu.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Météo France prévoit d’ici la fin du siècle une moyenne de 10 à 25 jours de canicule par an.
La création d’îlots de fraîcheur permet de diminuer significativement la température dans les villes.

 

 

 

 

500

350

Informations annexes au site

Vos élus

Boris DULAC

Education, Enfance, Education populaire

Contacter votre élu

À voir aussi

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=eaca5093e513a58dcfbdc049265427b7