Services en ligne

Jeunesse

Dossier : La jeunesse prend son envol

Festival des Expressions urbaines, nouveaux locaux pour le BIJ, aide financière à la mobilité pour celles et ceux qui veulent étudier plus loin, Bafa citoyen... Consciente des nombreuses aspirations de la jeunesse qu’elle souhaite amener vers l’autonomie, la Ville multiplie les actions de soutien.

« Construire ensemble un grand projet pour la jeunesse »

Patrick Chaimovitch, maire de Colombes, et Valentin Narbonnais, maire adjoint en charge de la Jeunesse, détaillent leur feuille de route.

Entrevues

Qui sont les jeunes Colombien·nes et quelles sont leurs aspirations ?

Patrick Chaimovitch : À Colombes, un habitant sur trois a moins de 25 ans. La jeunesse est à l’image de notre ville. Elle recouvre une grande diversité en termes d'âges, de parcours, mais aussi de pratiques artistiques, sportives et culturelles.

Valentin Narbonnais : Chacun à leur manière, les jeunes souhaitent vivre dans un cadre agréable, veulent s’épanouir sur leur territoire et cherchent des clés pour s’émanciper. En fonction des tranches d’âge auxquelles ils appartiennent, ils ont des attentes bien spécifiques. Au lycée et au collège, ils aspirent davantage à des animations de proximité ; les 18-25 sont en demande d’informations sur l’orientation et l’insertion professionnelles. Quant aux 25-30 ans, ils  commencent leur intégration dans la vie active et ont besoin d’être accompagnés sur l’accès au logement, à l’emploi, etc..

Comment la municipalité répond-elle à ces attentes ?

Patrick Chaimovitch : La jeunesse est un axe prioritaire de notre mandature. Nous travaillons de manière transversale en accompagnant tous les jeunes, sans exception, à un accès équitable aux loisirs, à l’emploi, à la formation, à la culture, au sport.

Valentin Narbonnais
. : Afin de répondre à l’ensemble des problématiques, nous avons opéré un rattrapage : entre 2020 et 2022, le budget de la jeunesse a augmenté de 35 %, nous avons recruté un  directeur, remobilisé les agents municipaux et lancé un diagnostic. Dans les prochains mois, les états généraux de la jeunesse regrouperont les jeunes et l’ensemble des partenaires : familles, professionnels de l’Éducation nationale, structures municipales, associations, institutions... Ces rencontres permettront de construire ensemble un grand projet autour de cinq maîtres-mots : responsabilisation, insertion, proximité, prévention et démocratie.

Quelles sont les mesures concrètes qui traduisent ce changement de cap ?

Valentin Narbonnais : Depuis deux ans, nous avons déployé des dispositifs en faveur de l’insertion sociale et  professionnelle des jeunes, de leur expression artistique et de leur participation à la vie de la Cité. Par exemple, le Bafa citoyen, lancé cet été, permet de financer la formation théorique du Bafa, en échange de 20 heures de contribution citoyenne. 32 jeunes en ont déjà bénéficié cette année et l’objectif est d’en former une trentaine par an, tout au long du mandat pour les accompagner vers l’insertion sociale et professionnelle. Par ailleurs, pour un meilleur apprentissage de la citoyenneté nous souhaitons lancer un conseil communal des jeunes inclusif afin qu’il soit représentatif de toute la jeunesse colombienne : collégiens, lycéens, jeunes déscolarisés et en situation de handicap. Nous souhaitons leur donner les moyens d’impulser leurs propres projets avec un budget conséquent.

500

350

Informations annexes au site

Vos élus

Patrick CHAIMOVITCH

Maire de Colombes, Vice-président de la Métropole du Grand Paris

Contacter votre élu

Valentin NARBONNAIS

Jeunesse, Cultures urbaines, Enseignement secondaire

Contacter votre élu

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=72b5ba78befd67d3d323ef6f7103881a