Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. La première pierre du « projet phare » du quartier

S'abonner au flux RSS des actualités

Urbanisme

La première pierre du « projet phare » du quartier

Les habitants des Fossés-Jean l'attendaient avec impatience, sa première pierre vient d'être posée. Le pôle d’équipements publics et associatifs deviendra, à l'horizon 2019, la figure de proue du nouveau parvis à l’angle de la rue Michelet et de l’avenue Stalingrad.

C’est dans une ambiance festive, en présence de nombreux invités et personnalités dont Nicole Goueta, maire, Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et Caroline Coblentz, première adjointe et conseillère régionale d'Ile-de-France et Amélie Delattre, adjointe à l'Urbanisme, et conseillère territoriale , qu’a eu lieu ce jeudi 5 octobre à midi , la pose de la première pierre du pôle d’équipements publics et associatifs des Fossés-Jean.

Il en est l’architecte et le maitre d’œuvre : Jean-Pierre Lévêque, directeur de l’Agence Brenac & Associés, a évoqué sa vocation à construire des équipements publics qu’il conçoit comme « les monuments de demain ». 

Pour lui, le pôle d’équipements publics et associatifs de 3 000m2 des Fossés-Jean sera un lieu d’échange et de mixité dont la perle sera la médiathèque. « En position de lévitation », celle-ci symbolisera l’ouverture sur l’espace urbain et la culture…

L’enveloppe dorée du bâtiment qui vibrera selon l’orientation du soleil exprimera quant à elle le reflet de « la préciosité » que les institutions souhaitent donner au quartier.

Hommage au « maire bâtisseur »

Invitée à s’exprimer au nom de Madame Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Caroline Coblentz, conseillère régionale, a rendu un hommage appuyé au « maire bâtisseur », Nicole Goueta, « à l’origine de ce projet de renouvellement urbain dès son premier mandat ».

La  première adjointe de Colombes, a également tenu à rappeler qu’en augmentant proportionnellement sa participation à l’ANRU pour la période 2016-2024 à 4%, soit 250 millions d’euros, contre 3% pour la période précédente, la Région envoyait

« un signal fort pour le renouvellement de nos quartiers. » 

Pour l’élue, « faire confiance aux maires et les accompagner pour leur permettre de redynamiser leur communes » permet  d’abord, de se mettre au service des citoyens.

« Un réaménagement qui bat son plein après dix ans d’attente » 

Après avoir remercié le Département, la Région et l’Etat pour leur participation à l’opération de rénovation urbaine du quartier, Nicole Goueta, s’est félicitée d’un

« réaménagement qui bat son plein après dix ans d’attente ».

Pour le premier magistrat, le pôle d’équipements publics et associatifs est « le projet phare » du quartier, exceptionnel par son ampleur. Il symbolise le renouvellement des Fossés-Jean, qui « méritait vraiment un coup de neuf, après 40 ans ».

« Une véritable mutation »

Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, a souligné quant à lui que concernant les Fossés-Jean/ Bouviers, le Département a fait le choix de soutenir la ville de Colombes, en sa qualité de maître d’ouvrage, pour la réalisation de trois opérations structurantes, à hauteur de 6 millions d’euros : l’aménagement des espaces publics du quartier (2,5 M€), en cours de réalisation, la restructuration du groupe scolaire Jean-Jacques-Rousseau (1,8 M€), et la construction du pôle d’équipements publics à hauteur de 1,7 M€.

Pour le président des Hauts-de-Seine,

« C’est une véritable mutation que va connaître ce quartier des Fossés-Jean/Bouviers. »

Comme Nicole Goueta, le président des Hauts-de-Seine s’accorde à souligner que la dernière étape de cette transformation majeure sera constituée par l’arrivée du tramway, en 2023.

500

350

Informations annexes au site

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=a67339a951c684b2b98c41945b1f47b6