Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. Le Territoire de la Boucle Nord de Seine s’invite à Colombes

S'abonner au flux RSS des actualités

Urbanisme

Le Territoire de la Boucle Nord de Seine s’invite à Colombes

Pour la première fois depuis sa création début 2016, Colombes a accueilli les élus représentant les sept villes qui composent la « Boucle Nord de Seine », un des douze territoires de la Métropole du Grand Paris.

Le conseil du territoire de la Boucle Nord de Seine comprend 80 élus d’Argenteuil, de Gennevilliers, d’Asnières-sur-Seine, de Bois-Colombes, de Clichy, de Colombes et de Villeneuve-la-Garenne. Cette structure, émanation de la Métropole du Grand Paris, se réunit chaque mois sous la présidence d’Alain-Bernard Boulanger, maire de Villeneuve-La-Garenne, qui a pris la succession de Nicole Goueta, première à avoir pris les rennes de cette nouvelle organisation.

 Des compétences mutualisées

Un des objectifs de la Métropole du Grand Paris et de ses établissements publics de territoire est d’améliorer le pilotage stratégique et la coordination des actions menées à l’échelon communal. Il est en charge de la définition d’un Plan Local d’Urbanisme intercommunal et devrait superviser prochainement  les actions de la politique de la ville des sept communes concernées.

La Boucle Nord de Seine gérera bientôt le ramassage des déchets, ou encore la gestion des réseaux d’assainissement. But recherché : susciter des économies d’échelle en mutualisant certaines compétences.

Au cours de la réunion du 22 juin, le rapport annuel de la première année d’activité  de l’établissement public de territoire a été soumis à l’assemblée. Il indiquait les nombreuses actions réalisées sous la présidence de Nicole Goueta, notamment l’installation des élus du territoire*, l’adoption des premiers budgets, mais également l’approbation d'un accord "équilibré" sur le fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC). C'était l'occasion de revenir sur  d'autres actions menées : la signature des conventions de gestion, la reprise des activités de l’ancienne communauté d'agglomération Argenteuil-Bezons (CAAB) par la ville d'Argenteuil et le déménagement des personnels dans leurs nouveaux bureaux. L'année passée a également vu la réalisation d'une étude de préfiguration sur le territoire et le transfert de la fiscalité appliquée aux entreprises.

 * voir Colombes le mag n° 15 (février 2016)

500

350

Informations annexes au site

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=b6172a74eb3ccb5c38b61dd9a17aeeb5