Services en ligne

Seniors

Les aides du Département

Le Département des Hauts-de-Seine a mis en place un dispositif d’urgence face à la crise.

Les aides du Département aux personnes âgées

Mobilisé dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus, le Département a pris des mesures concrètes pour accompagner, dans des conditions sécurisées, la sortie d’hôpital et le retour à domicile des seniors dépendants guéris du virus. Les demandes se font uniquement en ligne dans une démarche simplifiée.

Aide exceptionnelle de 500€ par mois pour faciliter le retour à domicile
Pour les personnes âgées hospitalisées en état de retourner à leur domicile et qui ne sont pas bénéficiaires de l’allocation personnes âgées (APA), les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines accordent une aide exceptionnelle d’un montant forfaitaire de 500 € mensuels, pour une durée de trois mois, afin de financer des prestations à domicile d’aide à la personne.

Le maintien des versements d’APA aux services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD)
Par ailleurs, pour les mois de mars et avril 2020, le Département maintient automatiquement les versements réalisés au profit des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) sur la base des montants versés en février 2020.

Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) pourront accueillir, à titre temporaire et en urgence, des personnes âgées jusqu’ici hospitalisées et dont l’état de santé permet la sortie et l’accueil au sein d’une structure collective après vérification, par l’hôpital, de l’absence de risque de contagiosité.
Seuls les Ehpad garantissant les conditions d’accueil sécurisées, fixées par le Gouvernement, pourront accueillir ces personnes âgées. Cette faculté est ouverte exceptionnellement aux établissements ne bénéficiant pas d’autorisation d’accueil temporaire et à ceux qui ne sont pas habilités au titre de l’aide sociale départementale. Les deux Départements financeront, pendant un mois, les dépenses relatives à ce séjour temporaire.

Campagne de dépistage du Covid-19 dans les Ehpads

Depuis le 16 avril, le Département mobilise un réseau de laboratoires d’analyses répartis sur l’ensemble des Hauts-de-Seine pour pratiquer 25 000 tests moléculaires homologués (PCR). Cette campagne  qui vise à dépister au total 10 000 résidents et 6 800 personnels des Ehpad, 200 personnels et 2 500 résidents des Résidences autonomies, ainsi que 5 500 salariés des Services d’aide et d’accompagnement à domicile, est en cours d'achèvement.

Le Département des Hauts-de-Seine engage 12 M € pour les entreprises du territoire

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le Département des Hauts-de-Seine aura engagé près de 80 M€ de dépenses supplémentaires au bénéfice des habitants, et des communes, dont 12 millions pour les entreprises du territoire afin de contenir l’impact économique de la crise. 

Le Département, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine, apporte son soutien aux entreprises du territoire :

  • Des moyens d’accompagnement, de conseil et de soutien ciblés en direction des petites entreprises pour les aider à préparer la relance de leur activité sont déployés.
  • 10 M€ sous forme de subventions seront consacrés pour aider les entreprises à supporter les dépenses exceptionnelles ou les pertes d’activité encourues durant la crise sanitaire.

5 000 entreprises pourront bénéficier d’une subvention pour un montant moyen de 2 000 €. Cette aide est ciblée sur les petites entreprises artisanales et commerciales ayant connu des difficultés financières n raison de la crise (perte de chiffre d’affaires, dépenses exceptionnelles, difficulté d’accès à l’emprunt). Avec une attention particulière pour les entreprises n’ayant pas pu bénéficier des dispositifs d’aide mis en place par l’Etat. Les dossiers seront à déposer auprès de la Chambre de commerce et d'industrie et de la Chambre des métiers et de l'artisanat.


2 M€ seront consacrés à des avances de trésorerie pour faciliter l’amortissement économique pour les entreprises les plus exposées durant la crise.

100 entreprises pourront bénéficier d’une avance de trésorerie pour un montant moyen de 20 000 €. Cette aide est ciblée sur les entreprises présentant un enjeu particulier de maintien de l’activité au regard de leur impact sur l’emploi local et sur la vie des territoires, en particulière dans les situations de difficulté d’accès à l’emprunt auprès des banques.

Ces deux dispositifs, actés fin juin,  seront mis en place en partenariat avec la Chambre de métiers et de l’artisanat et la Chambre de commerce et d’industrie des Hauts-de-Seine

Le Département prendra en charge les surcoûts liés à la reprise des chantiers dont il assure la maîtrise d’ouvrage, ce qui représente, selon les premières estimations, une enveloppe prévisionnelle de 7 M€.

Il s’engage par ailleurs à exonérer de pénalités les entreprises rencontrant des difficultés dans l’exécution des marchés du fait de la crise sanitaire.

Aide immédiate à tous les bénéficiaires de la prime d’activité

Par ailleurs, 18 M€ seront consacrés pour apporter une aide immédiate à tous les bénéficiaires de la prime d’activité résidents dans les communes des Hauts-de-Seine, afin de les aider à payer leurs charges. Le montant sera forfaitaire et versé en une seule fois : 150 € pour une personne seule, 250 € pour un couple sans enfant, et 400 € pour un couple ou une personne isolée avec enfant.

 

Plus d'infos :

https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/cci92

500

350

Informations annexes au site

En savoir plus

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=cc611ed392040d6d0924038a72b70ebc