Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. « Nous sommes attentifs à l’amélioration de la sécurité"

S'abonner au flux RSS des actualités

Protection

« Nous sommes attentifs à l’amélioration de la sécurité"

En décembre dernier, le conseil municipal a voté le principe d’une extension de la vidéoverbalisation. Le dispositif sera donc potentiellement étendu à certaines rues, en fonction des besoins et des moyens. Jean-Paul Bolufer, adjoint au maire, délégué aux Affaires juridiques, commente l’impact attendu de cette délibération.

Pourquoi renforcer la vidéoverbalisation ?

Rappelons que cette pratique permet une véritable dissuasion, puisqu’elle génère une verbalisation systématique depuis un opérateur et ne requiert pas la présence d’un policier ou d’un ASVP. En outre, à Colombes, nous avons adopté une démarche prudente, en augmentant progressivement les zones couvertes, en 2014, 2015 et, encore, au début de 2017. Après ces quelques mois d’expérimentation, les résultats sont très encourageants.

Alors que la moyenne mensuelle des contraventions vidéo était de 150 dans la première partie de cette année, elle est redescendue à 24 en octobre dernier. Comme certains automobilistes ont toutefois tendance à « déporter » leurs mauvaises habitudes vers les voies non encore sous vidéo, la généralisation va permettre d’éviter cette forme de détournement…

Quels comportements souhaite-vous cibler ?

En priorité, les comportements à risque ou gênants, tels que les stationnements en double file, sur passage piétons, sur trottoirs, en particulier le long des axes principaux de la ville, et, d’une façon générale, tout ce qui traduit une attitude irresponsable ou facteur d’incivilité.

Nous sommes en effet très attentifs à l’amélioration de la sécurité routière, alors que 12 à 15 personnes sont blessées chaque mois pour des raisons liées à ce type d’infractions.

La vidéo-verbalisation aura-t-elle également un impact sur la fluidité du trafic ?

Bien évidemment, et c’est déjà le cas dans les zones couvertes ! Le plus souvent, ce sont les stationnements anarchiques qui provoquent des embouteillages. Lorsque ces comportements sont sanctionnés et, surtout, découragés, la fluidité s’améliore fortement. Développer en même temps la sécurité et améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens reste plus que jamais notre priorité.

500

350

Informations annexes au site

Vos élus

Jean-Paul BOLUFER

Affaires Générales, Sécurité, Assemblée Municipale, Affaires Juridiques, Maison du droit. Conseiller métropolitain, Conseiller territorial.

Contacter votre élu

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=bc61259f02e396cae1da6cfd7abd40c9