Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. Police : une efficacité accrue sur le terrain

S'abonner au flux RSS des actualités

Sécurité

Police : une efficacité accrue sur le terrain

L’augmentation des moyens alloués à la police municipale depuis 2014 porte ses fruits en 2016, avec
désormais 60 agents en activité, un matériel renouvelé, et un nombre croissant d’interventions.

Parmi les interventions effectuées par la police depuis janvier, les interpellations sur le terrain sont en forte augmentation : 215 au total, contre 122 sur toute l’année 2013.

Cet accroissement est la conséquence du renforcement des effectifs. Les groupes de surveillance et d’intervention (GSI) et la brigade motorisée, soit 25 agents, patrouillent de 6h15 à 1h45, et un poste de surveillance et d’intervention a été installé au Petit-Colombes cet été. En conséquence, les policiers sont plus souvent les premiers sur les lieux lors d’une interpellation.
Si la direction compte onze agents de « police de proximité », chargés des contacts avec la population et des enquêtes administratives, le travail judiciaire et d’intervention sur le terrain s’effectue en relation étroite avec la Police nationale.
« Nous continuons à travailler dans le cadre de la convention qui organise nos actions conjointes, rappelle Jean-Paul Bolufer, adjoint au maire délégué à la Sécurité. Certes, celle-ci peut évoluer, mais son application actuelle, avec la répartition des tâches entre les deux forces, nous donne pleinement satisfaction. »

Sécuriser les écoles et les grandes manifestations

Depuis la récente vague d’attentats, le plan Vigipirate amène les forces de police à assurer la sécurisation des écoles, collèges et lycées, mais aussi des manifestations publiques et privées. « Dès qu’un événement est organisé, nous proposons un dispositif de sécurité le plus dissuasif possible, souligne Alain Faugeras, en charge de la direction Sécurité et Prévention. S’il ne peut être mis
en place, nous devons annuler la manifestation. » Jean-Paul Bolufer renchérit : « Désormais, il ne va plus de soi que toutes les manifestations puissent avoir lieu. Certaines peuvent présenter un risque trop important et d’autres requérir des moyens disproportionnés. » L’efficacité des agents municipaux dans la lutte contre l’insécurité est donc indéniable. « Nos effectifs
actuels permettent de répondre globalement à nos missions, estime le maire adjoint. Une nouvelle augmentation supposerait une autrepolitique budgétaire de l’État et un réexamen de ses dotations.

Des auxiliaires bénévoles civils pour les colombiens

Les efforts demandés par les mesures liées à l’État d’urgence amènent la municipalité à envisager le recours à des volontaires colombiens : des bénévoles appelés en renfort, lors de la tenue de grandes manifestations ou pour l’entrée et la sortie des enfants aux abords des écoles. « Ces auxiliaires bénévoles civils permettraient un redéploiement de nos moyens, estime Jean-Paul Bolufer. Elle répondrait en outre à une motivation de beaucoup de nos concitoyens, qui souhaitent être associés
aux missions de protection du public. »
Vous êtes intéressés ? Contactez la direction Sécurité et Prévention au 01 47 60 88 17 ou par mail : abc92700@mairie-colombes.fr

500

350

Informations annexes au site

Vos élus

Jean-Paul BOLUFER

Affaires générales, Affaires juridiques, Assemblée municipale, Relations internationales, sécurité. Conseiller métropolitain, Conseiller territorial.

Contacter votre élu

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=d682ab21ce2a05259d494e8851488b2f