Services en ligne

  1. Accueil
  2. Informations transversales
  3. Actualités
  4. Actualités
  5. Pollution à l'ozone : risque de dépassement du seuil

S'abonner au flux RSS des actualités

Santé

Pollution à l'ozone : risque de dépassement du seuil

Face à l’intensification et à l’extension de l’épisode de pollution de l’air à l'ozone, Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles des Hauts-de-Seine appelle chacun à la vigilance.

Selon les données transmises par AIRPARIF, le seuil de pollution atmosphérique à l’ozone (O3) qui déclenche la mise en œuvre des mesures de la procédure d’information et de recommandation est susceptible d’être atteint le vendredi 3 août 2018

Les épisodes de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (augmentation des symptômes allergiques et des crises d’asthme, irritation des yeux, de la gorge et du nez, hypersécrétion nasale, essoufflement…), notamment chez les personnes les plus vulnérables telles que les nourrissons et jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes asthmatiques ou souffrant de pathologies cardiovasculaires ou respiratoires.

 

Mesures applicables aux sources fixes de pollution

  • réduire le fonctionnement des installations fixes dont les émissions contribuent à l'épisode de pollution ;
  • veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par la pratique d’autres activités  émettrices de substances polluantes
  • éviter l’utilisation de produits à base de solvants (acétone, white spirit, vernis, colles, peintures glycérophtaliques, etc...)
  • pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de traitement des rejets de COVNM et de NOx à l’atmosphère.

Les mesures applicables aux usagers de la route 

  • réduire la vitesse des véhicules à moteur sur l’ensemble de la région Ile-de-France :
    - à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
    - à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h ;
    - à 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 80 km/h ou 90 km/h ;
  • aux véhicules en transit dont le poids autorisé en charge excède 3,5 T de contourner l’agglomération francilienne en empruntant les axes routiers indiqués sur la carte en téléchargement ;
  • utiliser les véhicules peu polIuants (électrique, GNL, etc.) ;
  • différer les déplacements sur l'Ile-de-France ;
  • respecter les conseils de conduite apaisée ;
  • privilégier le covoiturage ;
  • emprunter prioritairement les réseaux de transport en commun ;
  • privilégier les modes actifs de déplacement (marche, vélo, etc.) ;
  • utiliser les possibilités mises en place au sein des établissements professionnels afin d'aménager les déplacements domicile-travail (plan de mobilité, télétravail, adaptation des horaires, etc.

 

Recommandations à l’attention des populations vulnérables et sensibles

  •  évitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
  •  en cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consultez votre médecin ou pharmacien ;
  •  prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement doit être adapté ;
  •  si vous sentez que vos symptômes sont moins gênants quand vous restez à l’intérieur privilégiez des sorties plus brèves que d’habitude ;
  •  évitez de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers ;
  •  reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

Les populations vulnérables : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Les populations sensibles : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple: personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

 

Recommandations à l’attention de la population générale

  •  réduisez et reportez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur, jusqu’à la fin de l’épisode si des symptômes sont ressentis (fatigue inhabituelle, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations) ;
  •  en cas de gêne inhabituelle (par exemple : toux, mal de gorge, nez bouché, essoufflement, sifflements), prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Dans tous les cas, en cas de symptômes inhabituels ou en cas de gêne respiratoire, cardiaque inhabituelle : prendre conseil auprès du médecin, du pharmacien ou de la permanence téléphonique médicale du centre spécialisé de l'hôpital Fernand Widal.

Pour la population générale, pas de modification des activités habituelles mais :

  • se renseigner sur la qualité de l'air ;
  • veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par la pratique d'autres activités émettrices de substances polluantes (usage de solvants sans protection appropriée, consommation de tabac) ;
  • la situation lors d'un épisode de pollution ne justifie pas des mesures de confinement; il convient donc de ne pas modifier les pratiques d'aération et de ventilation ;

Les recommandations sanitaires complémentaires sont rendues disponibles sur le site Internet de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France.

Contacts

  • Permanence téléphonique médicale du centre spécialisé de l’hôpital Fernand Widal au 01 40 34 76 14
  • Airparif : Association loi 1901, agréée par le ministère en charge de l’environnement pour la surveillance de la qualité de l’air en Ile de France au 01 44 59 47 64 (jours ouvrables de 9h00 à 17h00) ou 06 07 08 20 82 (hors heures ouvrables en période de pointe de pollution).

500

350

Informations annexes au site

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/actualites-23.html?cHash=d62eabf3346fa811de2cb05b21ffa602