Services en ligne

Finances

Budget 2020

Approuvé à l’occasion du premier conseil depuis la fin du confinement, le 26 mai dernier, le budget municipal 2020 reflète la gestion de la dernière mandature. Un budget rectificatif tiendra compte du coût entraîné par la crise sanitaire estimé pour l’instant à 4 millions d’euros. Un choc financier que la Ville sera en mesure de surmonter, grâce à la bonne santé de ses finances.

L’épidémie de Covid-19, à l’origine d’une crise économique et sociale majeure à travers le monde, est venue bouleverser le contexte dans lequel devait s’inscrire le budget municipal. Comme la nation et toutes les collectivités locales, la Ville de Colombes paiera un lourd tribut financier à cette crise.

Un budget rectificatif pour tenir compte de la crise

La Ville a réalisé un travail d’estimation complet du choc que constituera l’épidémie en 2020 pour ses finances.
Comme pour l’État, il comporte encore un certain nombre d’incertitudes. C’est pourquoi le budget 2020 retrace pour l’instant les orientations politiques définies avant la crise.
Dans un second temps cependant, lorsque la municipalité disposera d’un minimum de recul sur le déconfinement qui s’amorce, un « budget rectificatif » sera présenté au conseil municipal, permettant de retracer l’ensemble des conséquences budgétaires liées à cette crise : pertes de recettes fiscales et tarifaires auprès des usagers (piscine, cantines, séjours annulés, etc.), coûts supplémentaires liés au Covid-19 telles les dépenses permettant de sécuriser sur un plan sanitaire l’accès aux lieux accueillant du public.

Covid-19, une « facture » estimée à 4 millions d’euros

Au total, la facture « nette » de l’impact du Covid-19 tenant compte des impacts cumulés sur les recettes et les dépenses de gestion est estimée à 4 millions d’euros. Ce coût considérable reviendra à amputer de près de 20 % l’autofinancement de la Ville sur cette année, autofinancement qui permet à la Ville de financer ses investissements en minimisant le recours à l’emprunt.
Par ailleurs, les associations ont vu leurs subventions communales préservées et sanctuarisées cette année, quelles que soient les conséquences de la crise sur la tenue des manifestations et activités qui étaient initialement prévues. Les sommes programmées leur ont d’ores et déjà été versées, afin de soutenir leur trésorerie.

 

 

Absorber le choc financier

Contrairement à de nombreuses collectivités locales, la municipalité estime pouvoir absorber le choc financier de cette crise, sans que ses finances ne soient placées dans une situation critique. Les économies réalisées ont en effet permis de financer des dépenses d’investissement à des niveaux inédits ces deux dernières années, tout en diminuant la dette de la Ville, actuellement à son niveau le plus bas depuis 2010.

Des orientations confirmées

Les orientations budgétaires de la municipalité sont donc confirmées dans ce budget 2020 : les taux d’impôts et tarifs de cantine resteront inchangés, comme depuis 2014.
La dette est stabilisée tandis que l’investissement se poursuit. Après avoir réalisé des dépenses d’équipement de 60 millions d’euros en 2019, la Ville aura depuis 2014 réalisé en moyenne 45 millions d’euros de dépenses d’investissement par an.
Fait remarquable, ce niveau d’investissement historiquement élevé pour la Ville de Colombes a été accompli dans le contexte inédit des baisses de dotations.

Des objectifs atteints

En cette fin de mandat, les objectifs que la municipalité s’était fixé ont été atteints, à savoir l’achèvement de la rénovation urbaine du secteur des Fossés-Jean Bouviers, le rattrapage en matière de petite enfance, la modernisation informatique des écoles, la redynamisation du coeur de centreville (médiathèque Jacques Prévert, ancien clocher, Usine Palan...).

 

 

Informations annexes au site

Vos élus

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/budget/budget-2020-1237.html