Services en ligne

Espaces verts

Parcs et jardins

Les parcs et jardins ainsi que les diverses plantations jouent un rôle essentiel dans la ville

Les espaces naturels contribuent à la qualité de l’environnement :

  • des terrains de loisirs, ils offrent des aires de jeux et de détentes indispensables
  • des lieux de culture, ils témoignent des âges successifs de la ville, depuis les squares de proximité aux espaces ouverts (berges de Seine), en passant par les jardins individuels.

La perception de l’élément végétal se traduit sur la commune de Colombes par deux grands éléments :

  • la trame verte publique qui tient un rôle fonctionnel dans la ville
  • la trame verte privée qui en constitue le poumon vert.

En effet, la véritable image verte de la commune se mesure à l’importance de la zone pavillonnaire composée de milliers de jardins. Si cette trame verte privée est peu perceptible depuis l’espace public, la presque totalité des cœurs d’îlots est végétalisée et présente un intérêt paysager certain pour les riverains.

Cette perception omniprésente de la végétation confère à la ville deux intérêts environnementaux majeurs :

  • le maintien d’une faune particulière en milieu urbain
  • une diversité de paysage d’un secteur à l’autre.

A Colombes, la couverture végétale représente 27% du territoire
(source : cadastre vert des Hauts-de-Seine, 2001)

 

La trame verte publique

La trame verte publique est composée des parcs, squares, places et rues plantées. Le cadastre vert des Hauts-de-Seine recense 28 m² d’espaces verts publics par habitants à Colombes, dont :

 

  • 4 m² d’espaces verts par habitant pleinement ouverts au public,
  • 2 m² d’espaces verts par habitant auxquels l’accès est toléré,
  • 22 m² d’espaces verts inaccessibles au public.

La moyenne départementale est de 55 m² d’espaces verts par habitant.

 

Les espaces verts de la ville de Colombes présentent différents types d’usages :

 

  • pour l’essentiel, un usage de loisir et de détente,
  • des fonctions ornementales, embellissant les espaces publics,
  • des fonctions structurantes, marquant le paysage et guidant les circulations,
  • des fonctions biologiques, apportant à la faune et à la flore des niches écologiques diversifiées.

Les squares, jardins et parcs publics de Colombes représentent près de 17 hectares, soit 2% de la superficie communale.

 

Avec près de 11 hectares, le parc Lagravère constitue l’espace vert le plus important de la commune. Il est à la fois dédié aux sports, aux loisirs et à la promenade. Le parc offre une densité végétale forte le long de l’A86 et une ouverture exceptionnelle sur la Seine mais reste toutefois coupé du reste du territoire colombien par l’A86. Outre le parc départemental Lagravère, la Ville présente un réseau de parcs et jardins dont l’élément le plus important est le parc Gustave Caillebotte, espace de proximité du quartier Fossés Jean, mais aussi poumon vert de 2,3 hectares.

 

Le réseau de parcs et jardins de Colombes comprend 18 squares, 2 parcs

 

 

Nom Adresse Superficie en m2
Parc Caillebotte Rue Jules Michelet          23 179
Square Médéric Chatou Rue des Gros Grès            4 029
Square des Oiseaux Boulevard des Oiseaux            4 451
Square Saint-Hilaire Rue Saint-Hilaire            1 581
Square Dunant Bellevue Rue Henri Dunant            1 567
Square Denis Papin Rue Denis Papin            1 215
Square Auguste Renoir Rue Auguste Renoir            3 062
Square Dixmude "Jardins des Senteurs" Rue Dixmude               533
Square des Sazières Rue des Sazières            1 564
Square Colbert Rue Colbert            1 915
Square Edgar Quinet "Léonor Fermé" Boulevard Edgar Quinet            5 822
Jardin d'Aragon Boulevard Charles de Gaulle               850
Square Victor Basch Boulevard Charles de Gaulle            8 135
Square des "Frères Leseine" Rue d'Estienne d'Orves               550
Square Paul Cézanne Rue Buffon            1 657
Square  Florence Arthaud rue Marguerite Yourcenar            4 000
Square Victorine Meurent rue Frankhental                ???
Parc Départemental Pierre Lagravère Ile Marante        109 129
  TOTAL        173 239

 

Ville Fleurie

Depuis quelques années déjà, Colombes n’a de cesse de préserver son équilibre entre un urbanisme inéluctable, ses espaces verts et une qualité de vie dans ses sept villages. Si Colombes s’impose par son dynamisme économique, culturel et sportif, elle redouble aussi d’efforts dans le domaine de l’environnement afin d’enrichir son patrimoine et de donner à ses habitants un cadre de vie agréable.

La Municipalité et la Direction de l’Espace Public ont initié une politique de fleurissement de grande envergure. Colombes a non seulement enrichi son patrimoine initial, mais encore créé de toute pièce des espaces fleuris dans les quartiers, le long des rues commerçantes.

Son rôle ne s’est pas arrêté au simple embellissement de la ville. Colombes a largement poursuivi son effort en matière de propreté grâce à une politique active en matière de tri des ordures, mise à disposition d’espaces canins, amélioration du mobilier urbain tout en veillant à la qualité et à l’entretien de ses trottoirs.

Avec un budget à la hauteur de ses ambitions, un personnel et une équipe dont la détermination n’a jamais faibli, Colombes s’inscrit dans la lignée de ces villes qui font de l’environnement et du développement durable l’un des grands axes de leur politique.

 

 Une troisième fleur pour Colombes

« la qualité du fleurissement, les actions liées au développement durable sans oublier les efforts réalisés pour l’amélioration du cadre de vie des habitants » telles sont les raisons invoquées par le jury du Concours régional 2013 des villes et villages fleuris et de l’amélioration du cadre de vie, pour attribuer une 3ème fleur à Colombes.

 

Le patrimoine paysager

Environ 56 000 arbres ont été recensés sur le territoire communal, dont plus de 7 000 entretenus par le service des Espaces Verts
(source : cadastre vert des Hauts-de-Seine)

  

Les espaces boisés classés

Colombes compte huit Espaces Boisés Classés (EBC) au titre de l’article L130-1 du Code de l’Urbanisme :

 

  • le parc Lagravère
  • le square Auguste Renoir
  • le square des Oiseaux
  • le square Edgar Quinet
  • le square des Sazières
  • le square Colbert
  • le domaine de la Maison Guerlain
  • le domaine de l’Institut Jeanne d’Arc.

A la fois sur le domaine public et le domaine privé, ces huit espaces boisés classés couvrent une superficie de près de 28 hectares.

 

Les sujets remarquables

Un cadastre vert a été réalisé en collaboration avec le Conseil Général des Hauts-de-Seine afin de recenser le patrimoine végétal de la ville et d’établir un diagnostic. Il a notamment permis d’identifier sur le territoire colombien un patrimoine significatif d’arbres remarquables (66 arbres).

Leur intérêt provient de leur rareté, leur histoire, leur âge, leur dimension, leur situation, leur port ou par le cumul de plusieurs de ces caractéristiques.

 

Les alignements remarquables

Les arbres des alignements participent pleinement à l’ambiance végétale de la rue; ils constituent un élément important de la trame verte. Principalement situés dans le domaine public, ils existent aussi dans le domaine privé. 

 

 

Informations annexes au site

Contacts

Service Ecologie urbaine


92700 Colombes

01.47.60.82.81

Contacter par Internet

Direction de l'Urbanisme

42, rue de la Reine Henriette
92700 Colombes

01.47.60.80.80

Contacter par Internet

Vos élus

Samuel METIAS

Développement durable, Propreté, Espaces verts. Conseiller territorial.

Contacter votre élu

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/espaces-verts/parcs-et-jardins-1024.html