Services en ligne

Propreté

Déchets toxiques

Dangereux ou hautement polluants certains déchets nécessitent enlèvement et transport spécifiques.

piles

Déchets toxiques

  • Acide ou produit avec signalétique produit dangereux
  • Aérosols avec signalétique produit dangereux
  • Ampoule
  • Batterie de voitures
  • Cartouche d’encre
  • Huile de vidange
  • Peinture (pot)
  • Piles et batterie
  • Radiographie

 

En raison de leur dangerosité pour l'environnement ou la santé (à court, moyen ou long terme, via leurs effets directs ou indirects), ils doivent être collectés, transportés et traités de manière appropriée, et plusieurs stratégies d'États(Union Européenne), de collectivités ou d'entreprises visent à réduire leur production. Il existe des alternatives à l’emploi de produits toxiques, par exemple l’utilisation de vinaigre blanc pour détartrer sa cafetière, l’utilisation de savon noir pour lutter contre les pucerons sur ses plantes, l’utilisation de produits éco-labélisés etc…

Je dépose mes déchets toxiques au camion de collecte

Que faire de ses déchets toxiques (peinture, diluant, colle, acide, base, pile, médicament, fongicide, huile de vidange, etc.) ? Pour les particuliers uniquement, un camion prévu à cet effet collecte gratuitement ces déchets.

Où trouver ce camion ?

Le camion stationne les :

  • 1er vendredi du mois, de 9 h à 12 h, à l’angle de l’avenue Charles de Gaulle et de la rue des Gros Grès)
  • 1er samedi du mois, de 9 h à 12 h, au marché Marceau, 72, bd Marceau, face à l'entrée principale du marché
  • 1er dimanche du mois, de 9 h à 12 h, au marché Centre-ville, face au 26-28 rue du Maréchal Joffre, devant la mairie

Pourquoi trier ses déchets toxiques ?

Chaque habitant produit chaque année 2 à 4 kg de déchets dangereux.

  • Stockés sans précaution, ils sont toxiques et dangereux pour nous et nos enfants.
  • Vidés dans l’évier, ils perturbent le fonctionnement des stations d’épuration.
  • Déposés avec les ordures ménagères, ils sont dangereux pour le personnel de collecte et polluent les rejets des usines d’incinération.
  • Jetés dans la nature, ils polluent le sol, les rivières et nappes phréatiques, dégagent des vapeurs toxiques, détériorent la faune et la flore.

Trier ses déchets toxiques et les apporter au camion de collecte, permet de les regrouper, puis de les éliminer dans les centres spécialisés, évitant ainsi toute pollution des milieux naturels.

C’est quoi au juste une pile ?

Les piles et accumulateurs sont des sources d'énergie électrique obtenue par transformation directe d'énergie chimique. Une pile est utilisable une fois, un accumulateur plusieurs fois en le rechargeant. Une batterie est un assemblage de piles ou d'accumulateurs. Il existe de nombreux types de piles (salines, alcalines…) qui possèdent tous des caractéristiques propres en matière de performance et de prix mais surtout, en terme de "potentiel toxique" et donc de
risques pour la santé et l'environnement. les piles sont un concentré de substances chimiques de toxicité variable : plomb, zinc, mercure, lithium, manganèse, cadmium, nickel...

Que signifient les symboles sur les piles ?

  • Pb : batterie au plomb
  • Ni-Cd : accumulateur au nickel-cadmium
  • Hg : pile au mercure
  • Ni-MH : accumulateur au nickel-métalhydrure
  • Li-ion : batterie au lithium-ion

10 à 15 % des piles jetées sont neuves ou contiennent encore 50 % d'énergie.
Le mercure d’une seule pile bouton peut contaminer 400 litres d’eau ou 1 m3 de terre pendant 50 ans.

Stop au jetable, vive le rechargeable

Première question à se poser : la pile est-elle la seule source d'énergie possible ? Par exemple, il existe des lampes torches à manivelle, des radios solaires, etc...

Sinon, les piles rechargeables s'avèrent très économiques à l'usage : Pour l'écoute 2h/jour d'un baladeur fonctionnant avec 2 piles AA, l'utilisation de piles alcalines coûte entre 120 et 190 euros par an, alors qu'une rechargeable Ni-MH ne coûte que 2,30 euros si l'on considère l'amortissement du chargeur sur 10 ans. La première dure environ 6 jours, la deuxième plus de 4 ans. Une pile rechargeable supporte 400 à 1000 charges.

Penser à l'effet mémoire : il faut les recharger seulement quand elles sont vides, cela optimise leur durée de vie. Il ne tient donc qu'au consommateur, c'est-à-dire nous, de rapporter sur les points de collecte nos piles usagées et d’utiliser des piles rechargeables !

Informations annexes au site

Contacts

Service Propreté

Centre technique municipal, route de l’Ancienne digue
92700 Colombes

0 800 892 700
Fax : 01 47 60 83 63

Contacter par Internet

Informations du bas de page

Réalisation : Stratis

https://www.colombes.fr/trier-ses-dechets/dechets-toxiques-1038.html?tx_web2pdf_pi1%5Bargument%5D=printPage&tx_web2pdf_pi1%5Bcontroller%5D=Pdf